Plusieurs élections municipales en Ontario la semaine prochaine, dont à Toronto

Les électeurs de dizaines de villes ontariennes seront appelés aux urnes la semaine prochaine pour élire leur administration municipale.

La course à la mairie de Toronto sera sans doute la plus suivie. Les Torontois détermineront s’ils accorderont leur confiance à la famille Ford pour une deuxième fois en élisant le frère du maire sortant Rob Ford.

Le conseiller municipal Doug Ford a présenté sa candidature le mois dernier, lorsque son frère a été hospitalisé soudainement après que les médecins lui eurent découvert une tumeur rare et maligne.

Rob Ford, qui s’est rendu célèbre à travers le monde pour ses problèmes de consommation de drogue, tentera de se faire élire en tant que conseiller dans un comté de l’ouest de la ville. Son frère Doug représentait ce district depuis quatre ans.

Deux autres habitués de la politique, un ancien chef du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario, John Tory, et une ancienne députée néo-démocrate, Olivia Chow, briguent la mairie de la plus grande ville au pays.

Les sondages suggèrent que John Tory, un ancien homme d’affaires qui a dirigé notamment la Ligue canadienne de football, maintient une avance confortable sur ses adversaires.

La ville de Toronto ne sera toutefois pas la seule où un maire sortant controversé sera remplacé.

Les habitants de London devront choisir un successeur à Joe Fontana, qui a démissionné cet été après avoir été reconnu coupable de fraude envers le gouvernement lorsqu’il était député fédéral. L’ancien politicien, qui purge une peine de quatre mois à sa résidence, a indiqué qu’il ne se présenterait pas au prochain scrutin.

Matt Brown, Paul Brown et Joe Swan sont dans la course à la mairie de la Ville.

Par ailleurs, les résidents de Missassauga auront un nouveau maire pour la première fois en 40 ans.

Hazel McCallion, âgée de 93 ans, qui a remporté les 12 dernières élections municipales, a annoncé son retrait de la politique. La mairesse chérie des électeurs, surnommée «l’ouragan Hazel», a donné son appui à la candidate Bonnie Crombie, qui se mesurera à Steve Mahoney.

À Brampton, le scandale des dépenses de la mairesse Susan Fennell pourrait nuire à sa réélection.

Un audit a dévoilé qu’elle avait déboursé plus de 172 000 $ dans des dépenses qui enfreignent les politiques de la Ville. Elle n’a remboursé que 41 000 $ depuis. Une vérification judiciaire avait finalement conclu qu’elle devait seulement 3523$ à la municipalité.

Dans le nord de l’Ontario, l’effondrement d’un centre commercial de Eliott Lake, qui a causé la mort de deux femmes et blessé plusieurs personnes, pourrait influencer les résultats électoraux. Le rapport d’une commission d’enquête sur la tragédie avait souligné la responsabilité des autorités municipales, qui auraient fermé les yeux sur la dégradation de l’état du centre commercial Algo.

Les plus populaires