Points saillants du budget fédéral déposé mardi

OTTAWA – Voici les points saillants du budget fédéral déposé mardi par le ministre des Finances, Joe Oliver:

– Le budget marque un retour à l’équilibre et prévoit un excédent de 1,4 milliard $ pour cette année; cet excédent devrait atteindre 4,8 milliards $ en 2019-2020.

– La vente des actions de General Motors, acquises en 2009 dans le cadre des efforts pour sauver le constructeur automobile qui faisait alors face à de graves difficultés, a permis au gouvernement fédéral d’enregistrer un gain net de 2,1 milliards $.

– La réserve du gouvernement pour faire face aux imprévus est réduite à 1 milliard $ pour 2015-2016, par rapport à 3 milliards $ lors des années précédentes.

– Le taux d’imposition pour les petites et moyennes entreprises est ramené de 11 à 9 pour cent d’ici 2019.

– Le gouvernement prévoit consacrer 750 millions $ sur deux ans, à compter de 2017-2018, et 1 milliard $ par année par la suite, à un nouveau Fonds pour le transport en commun, en accordant la priorité aux projets réalisés en partenariat public-privé.

– Une somme additionnelle de 11,8 milliards $ sera consacrée aux Forces armées canadiennes sur une période de 10 ans, à compter de 2017.

– Jusqu’à 360 millions $ seront consacrés à la mission militaire contre le groupe État islamique en Irak et en Syrie.

– Le gouvernement prévoit consacrer 292,6 millions $ en cinq ans à la GRC, au Service canadien du renseignement de sécurité et à l’Agence des services frontaliers pour lutter contre le terrorisme.

– Le plafond annuel de cotisation à un Compte d’épargne libre d’impôt passera de 5500 $ à 10 000 $ à compter de la présente année.

– La durée des prestations de compassion de l’assurance-emploi, pour ceux qui prennent soin d’un membre de leur famille gravement malade, passera de six semaines à six mois.

– Le gouvernement assouplit les règles de retrait minimal des Fonds enregistrés de revenu de retraite, ce qui permettra aux retraités de conserver une plus grande part de leurs épargnes.