Menaces contre des écoles: quatre adolescents de 16 et 17 ans ont été arrêtés

MONTRÉAL – Quatre jeunes âgés de 16 et 17 ans ont été arrêtés relativement à des menaces proférées, la semaine dernière, contre des écoles des régions de l’Outaouais et d’Ottawa, a confirmé la Sûreté du Québec (SQ) en fin de journée, mercredi.

Les adolescents en question sont originaires de Wakefield, Chelsea et L’Ange-Gardien.

Selon différents médias, au moins trois d’entre eux ont comparu au palais de justice de Gatineau, en fin d’après-midi mercredi, pour y être accusés de méfait.

La SQ a indiqué que ces arrestations concernent des menaces formulées les 28 et 29 octobre; pour l’instant, elle ne peut tracer un lien entre ces cas et les appels à la bombe lancés contre plusieurs écoles du Québec et de l’Ontario, mardi.

Le ministre intérimaire de la Sécurité publique, Pierre Moreau, était lui aussi resté très prudent, plus tôt mercredi, soutenant que les quatre arrestations avaient été effectuées relativement aux événements de la semaine dernière.

M. Moreau a ajouté que les policiers poursuivaient leur enquête sur les menaces visant les établissements scolaires québécois qui n’étaient pas fondées.

(Collaboration Cogeco Nouvelles)