Une fusillade dans une scierie de la Colombie-Britannique fait deux morts

NANAIMO, C.-B. – Deux hommes sont morts et deux autres ont été blessés, mercredi matin, lors d’une fusillade qui a eu lieu dans une scierie de la Colombie-Britannique. Le suspect, un ancien employé de la scierie, âgé de 47 ans, a rapidement été arrêté sur place.

Le surintendant de la Gendarmerie royale du Canada Mark Fisher a indiqué mercredi que les enquêteurs tentaient toujours de préciser les circonstances et les motifs du drame.

La police estime que la fusillade a débuté dans le stationnement et s’est ensuite poursuivie dans les bureaux de la scierie. Quatre hommes avaient déjà été atteints par balles lorsque les policiers sont arrivés sur les lieux, quelques minutes plus tard, a affirmé M. Fisher.

Des membres de l’équipe d’intervention d’urgence de la GRC ont arrêté un résidant de Nanaimo âgé de 47 ans, a dit M. Fisher, sans donner plus de détails sur le suspect et refusant de s’avancer sur ses mobiles. La police a saisi un fusil de chasse sur les lieux, a précisé le porte-parole.

On ignore encore à quel moment le suspect avait quitté l’entreprise, et dans quelles circonstances.

La police croit que le tireur a agi seul.

«Nous n’avons aucun motif de croire qu’il y ait eu d’autres suspects impliqués dans l’incident», a dit M. Fisher.

Le président de Western Forest Products, Don Demens, a confirmé que l’homme était un ancien employé, mais a refusé d’en dire davantage.

L’identité des victimes n’a pas été dévoilée.

Les policiers avaient été appelés vers 7 h mercredi matin après que des coups de feu eurent été entendus à la scierie de la Western Forest Products, dont le siège est à Vancouver.

L’un des deux blessés a été héliporté dans un centre hospitalier de Victoria dans un état critique, tandis que l’autre a été admis dans un hôpital de Nanaimo, et se trouvait dans un état stable, selon la régie de la santé de l’île de Vancouver.

Les deux hommes qui sont morts avaient été transportés dans un hôpital de Nanaimo, où leur décès a été constaté.

M. Demens a indiqué que toutes les activités de l’entreprise sur l’île de Vancouver étaient interrompues par respect pour les victimes.

«Assurément, nous avons vécu une horrible tragédie à notre scierie de Nanaimo (mercredi)», a dit M. Demens lors d’une conférence de presse conjointe avec la GRC. Il a indiqué que de l’aide psychologique était offerte aux travailleurs.

Les proches des employés de l’usine s’étaient rapidement réunis à l’extérieur de la scierie en attendant fébrilement d’obtenir davantage d’informations.

La ville de Nanaimo est située sur l’île de Vancouver, à une centaine de kilomètres au nord de la capitale, Victoria.