Quelque 175 postes supprimés à la Commission scolaire de Montréal

MONTRÉAL – Les commissaires de la Commission scolaire de Montréal ont annoncé la suppression de 175 postes d’employés professionnels et de soutien pour 2015-2016.

La CSDM veut ainsi répondre aux demandes de compressions exigées par le gouvernement Couillard.

La présidente de la CSDM Catherine Harel-Bourdon a affirmé que c’était avec une «immense tristesse» que la commission scolaire devait procéder à ces coupes touchant par exemple des psycho-éducateurs, des techniciens en loisir et des employés de cafétéria. Elle a dit comprendre le mécontentement qui touche aussi d’autres commissions scolaires au Québec.

Environ 200 employés syndiqués en colère se sont pointés à l’assemblée des commissaires mercredi soir pour demander aux élus de refuser les mesures d’austérité exigées par Québec.