Radio-Canada : Trois organisations souhaitent un moratoire sur les compressions

MONTRÉAL – La CSN, la Fédération nationale des communications et le Syndicat des communications de Radio-Canada dénoncent la réduction des Téléjournaux dans les régions du pays.

Pour eux, il s’agit d’une rupture du mandat et de la mission du diffuseur public.

Les trois organisations demandent une fois de plus qu’un moratoire sur les compressions soit mis en place en plus d’une commission parlementaire publique sur l’avenir de CBC/Radio-Canada.

Jeudi, Radio-Canada a dévoilé son plan pour l’automne 2015. Les Téléjournaux de 18h seront amputé d’une demi-heure sauf à Ottawa, Montréal, Québec et en Acadie. Au service anglophone, CBC, les bulletins de Calgary, d’Edmonton, de Regina, de Windsor, de Montréal et de Frédéricton passeront également à 30 minutes.

On ignore pour le moment combien de postes seront touchés par cette restructuration.

Rappelons qu’en juin dernier, le président Hubert T. Lacroix avait annoncé la suppression de 1500 postes répartie sur quelques années.

Les plus populaires