Recommandation des optométristes: examen de la vision annuel pour les enfants

MONTRÉAL – Comme elle le fait chaque année, l’Association des optométristes du Québec presse les parents de profiter de la semaine de relâche scolaire pour soumettre leurs enfants à un examen visuel.

L’organisme souligne que la vision joue un rôle de premier plan dans le développement d’un enfant, que ce soit pour son apprentissage général ou sa réussite scolaire.

Malgré ce fait qui peut paraître évident, deux enfants sur trois font leur entrée à l’école sans même que leur vision et leurs yeux n’aient été examinés.

Selon l’Association des optométristes, près de 25 pour cent des enfants d’âge scolaire souffrent de problèmes visuels qui, souvent, passent sous le radar des parents ou des professeurs.

À long terme, un trouble visuel chez l’enfant peut engendrer des conséquences graves, sur ses capacités motrices par exemple, en plus d’avoir un impact négatif sur ses performances scolaires.

À preuve, un enfant d’âge scolaire sur six ayant reçu un diagnostic de problèmes d’apprentissage présente plutôt un problème de vision susceptible d’être corrigé. Et si les problèmes visuels les plus fréquents comme l’hypermétropie, l’astigmatisme et la myopie sont relativement bien connus, il existe d’autres troubles oculaires, tels que l’amblyopie et le strabisme, qui peuvent causer une déficience visuelle s’ils ne sont pas détectés et corrigés avant que l’enfant atteigne l’âge de 10 ans.

Parce que cela pourrait faire toute la différence dans la vie d’un enfant, l’Association des optométristes du Québec recommande qu’un examen de la vision complet soit effectué chaque année, et ce, jusqu’à l’âge adulte.

Les plus populaires