Résidences pour personnes âgées: les pompiers réclament des gicleurs

QUÉBEC – Les pompiers réclament du gouvernement Couillard l’installation de gicleurs dans toutes les résidences pour personnes âgées, quel que soit leur degré d’autonomie.

Ils veulent aussi avoir accès à une meilleure formation et prônent le regroupement des services de sécurité incendie.

Telles sont les principales revendications formulées lundi par l’Association des chefs en sécurité incendie, à la suite du dépôt la semaine dernière du rapport du coroner Cyrille Delâge sur l’incendie majeur survenu à la Résidence du Havre à L’Isle-Verte l’an dernier.

En conférence de presse, l’association a de plus réclamé que la Régie du bâtiment et les municipalités effectuent une inspection de l’ensemble des résidences de personnes âgées sur tout le territoire du Québec dans l’année qui vient, sous l’angle des mesures de protection contre les incendies.

L’association soutient également que les employés des centres d’hébergement devraient avoir une formation quant aux procédures d’évacuation en cas d’incendie.

«Il vaut mieux prévenir qu’intervenir», a conclu le secrétaire général de l’association, Sylvain Dufresne.

L’incendie de L’Isle-Verte a fait 32 victimes en janvier 2014.

Dans son rapport, Me Cyrille Delâge a critiqué l’intervention tardive des pompiers la nuit du drame.

Il recommande lui aussi l’installation obligatoire de gicleurs dans les résidences pour personnes âgées et se dit en faveur du regroupement des services d’incendie.

Le Québec compte 704 services d’incendie.

Laisser un commentaire
Les plus populaires