Richard Bain s’entend avec son avocat sur la question des honoraires

MONTRÉAL – Richard Henry Bain est parvenu à conclure une entente pour payer ses frais d’avocat, a annoncé celui qui le défendra au cours de son procès, mercredi.

Me Alan Guttman a indiqué que Bain lui verserait immédiatement 40 000 $ et qu’il s’était engagé à lui remettre mensuellement 1000 $ au cours des 27 prochains mois.

Le procès pour meurtre de Bain, qui doit débuter en septembre, devrait se dérouler pendant une période de six à huit semaines. L’homme est accusé du meurtre au premier degré du technicien de scène Denis Blanchette à l’extérieur du Metropolis, le 4 septembre 2012, alors que la chef du PQ Pauline Marois prononçait à l’intérieur son discours de la victoire.

Bain doit aussi répondre à des accusations de tentative de meurtre et de possession d’arme.

L’accusé a récemment vendu une de ses propriétés. Son avocat s’est dit confiant que la question de ses honoraires serait bientôt réglée.

Me Guttman a déclaré que la population n’avait pas à s’inquiéter. Selon lui, son client est un homme honorable qui ne veut pas que les contribuables paient pour lui.

«Il a promis à son frère qu’il le rembourserait. Il lui remet de l’argent tous les mois. C’est ce qu’il fera pour ses frais juridiques.»