Saskatchewan: l’agresseur d’une itinérante a choisi de plaider coupable

PRINCE ALBERT, Sask. – Un homme accusé de s’en être pris à une itinérante et de l’avoir brûlée dans le nord de la Saskatchewan a plaidé coupable à une accusation de tentative de meurtre.

Leslie Black a enregistré son plaidoyer au palais de justice de Prince Albert, mardi.

L’homme de 29 ans devra se soumettre à une évaluation psychiatrique et il demeurera incarcéré jusqu’au 26 juin.

Marlene Bird avait été découverte en piteux état dans le stationnement d’un centre communautaire le 1er juin 2014.

La femme de 57 ans avait été brûlée si sévèrement durant l’agression qu’elle avait dû subir des amputations aux deux jambes. Elle avait également eu besoin de greffes de peau.

Son triste sort a soulevé une vague d’appuis au pays mais aussi à l’échelle internationale.

Un refuge local a mis en place un fonds spécial pour couvrir les dépenses médicales et les coûts de réadaptation de la victime.

De prime abord, la police avait voulu que Leslie Black soit accusé d’agression sexuelle grave.

Or, la Couronne a indiqué que cette accusation serait abandonnée.

Un interdit de publication en lien avec cette affaire a été levé car la famille de Marlene Bird avait spécifié que cette dernière ne voulait pas devenir «seulement une autre statistique».

Laisser un commentaire