Sécurité aérienne: une rencontre mardi à l’OACI

MONTRÉAL – Des responsables de quatre organisations internationales convergeront vers Montréal pour participer à une rencontre où seront discutés les risques encourus par les appareils civils qui survolent les zones de conflit.

La réunion qui se tiendra mardi au siège de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) rassemblera des responsables de l’Association du transport aérien international (IATA), du Conseil international des aéroports (ACI), de l’organisation de la navigation aérienne (CANSO) et de l’OACI.

Cette rencontre survient dans la foulée de l’écrasement d’un avion de Malaysia Airlines, la semaine dernière. Le vol MH17 aurait été abattu par un missile sol-air au moment où il volait au-dessus de l’est de l’Ukraine, où des combats font rage depuis des mois.

Un Canadien a péri dans cette catastrophe aérienne, qui a fait 298 victimes au total.

La réunion portera sur «l’examen de mesures appropriées pour atténuer plus efficacement les risques éventuels que présentent les zones de conflit pour l’aviation civile», a précisé l’organe onusien dans un communiqué de presse, vendredi.

Au cours des derniers jours, plusieurs compagnies aériennes ont annulé des vols à destination de Tel-Aviv en raison des tensions entre Israël et le Hamas. Mardi, une roquette a frappé à environ deux kilomètres de l’aéroport international de Ben Gourion.

Air Canada a annoncé vendredi que l’un de ses vols avait dû détourner sa trajectoire au-dessus d’Israël jusqu’à ce qu’il soit confirmé que l’avion pouvait atterrir en toute sécurité.

Les plus populaires