Semaine nationale de la santé mentale: «Prenez une pause, dégagez votre esprit.»

MONTRÉAL – «Prenez une pause, dégagez votre esprit»: c’est le thème de la 64e Semaine nationale de la santé mentale.

Cette campagne veut donner aux Québécois les moyens de maintenir et d’améliorer leur santé mentale, et également freiner l’augmentation constante des problèmes de santé mentale.

Que ce soit au travail, à la maison, à l’école ou en société, l’Association canadienne pour la santé mentale demande à la population de faire des pauses pour réduire le stress et les tensions dans un monde hyperactif.

Pour Renée Ouimet, directrice québécoise de l’association, il faut prendre le temps de se ressourcer, de recharger ses batteries. Mme Ouimet estime qu’il faut «déjouer» la vitesse devenue norme, le chemin le plus court pour atteindre l’objectif, la primauté de l’urgence, la pression pour avoir des résultats tout de suite.

Selon le Conference Board du Canada, 16 pour cent des femmes et onze pour cent des hommes souffriront d’une dépression majeure au cours de leur vie. L’Organisation mondiale de la santé anticipe qu’en 2020 la dépression sera la première cause d’invalidité dans le monde.

Chaque jour, 500 000 Canadiens s’absentent de leur travail à cause de problèmes de santé mentale. L’anxiété constitue actuellement le principal problème en matière de santé mentale. Un tiers de la population en serait affecté.

Chez les jeunes Canadiens, la prescription d’antidépresseurs aux adolescents a augmenté de 60 pour cent en 9 ans.

Commentaires
Laisser un commentaire