Eugene Melnyk et son donneur anonyme se portent bien après la greffe de foie

TORONTO – Le propriétaire des Sénateurs d’Ottawa, Eugene Melnyk, se rétablit bien de la greffe de foie à laquelle il s’est soumis plus tôt cette semaine dans un hôpital de Toronto, tout comme le donneur anonyme qui a rendu l’opération possible.

Le docteur Atul Humar, directeur du programme de greffe multi-organes au Réseau de santé universitaire, a indiqué que l’homme de 55 ans se trouvait toujours à l’unité des soins intensifs. Il est éveillé, il sourit et il répond aux questions, a-t-il ajouté.

Les autorités de l’hôpital ont refusé de dévoiler l’identité du donneur, de sorte qu’il n’est pas possible de savoir son âge, ni s’il s’agit d’un homme ou d’une femme. Même Melnyk ne sait pas qui est le donneur.

Le docteur David Grant, qui a dirigé l’équipe chirurgicale, a confié que le donneur avait fourni un certain nombre de raisons pour motiver sa décision de donner une large partie de son foie au propriétaire milliardaire.

Selon ce qu’a raconté le médecin, le donneur a expliqué qu’il voulait aider Melnyk à retrouver la santé, afin d’avoir du plaisir avec sa famille et ses amis — et «plus important encore, amener la coupe Stanley à la maison, aux Sénateurs d’Ottawa». La famille de Melnyk a remercié le donneur dans une déclaration, et lui a souhaité de guérir rapidement.

Le docteur Grant a par ailleurs fait savoir que plus de 20 des 500 personnes ayant répondu à l’appel au public pour donner une partie de leur foie à Melnyk sont prêts à le faire pour d’autres patients en attente d’un nouveau foie.

«Tellement de vie seront sauvées à la suite de cet appel, et en tant que communauté, nous devrions être fiers de ces individus au grand coeur et au comportement héroïque», a déclaré le docteur Grant.

Note to readers: modifie le titre de la 2e manchette