Toronto: un policier accusé à la suite du sommet du G20 de retour au travail

TORONTO – Un policier de Toronto condamné pour avoir agressé un manifestant durant le sommet du G20, il y a quatre ans, est de retour au travail.

Le constable Babak Andalib-Goortani a été suspendu sans salaire le temps que son dossier soit traité par les tribunaux. Son statut d’employé a été révisé après qu’une décision a été rendue sur l’appel de sa condamnation le mois dernier.

Dans une décision rendue à la fin janvier, le juge de la Cour suprême Brian O’Marra a maintenu le verdict de culpabilité du policier, mais a tassé toute possibilité d’une peine de prison. Il l’a plutôt condamné à un an de probation et à 75 heures de travaux communautaires.

Une porte-parole de la police de Toronto a confirmé que M. Andalib-Goortani était de retour, mais qu’il n’effectuait que du travail administratif et aucun service de première ligne.

Une audience disciplinaire interne de la police est également en cours pour le même agent, qui fait face à un chef d’accusation pour conduite déshonorante, deux chefs d’insubordination, et un autre d’application illégale ou superflue de l’autorité.

Babak Andalib-Goortani a été condamné en septembre 2013 d’agression à main armée pour usage excessif de la force durant l’arrestation d’un manifestant, le 26 juin 2010. Il a été condamné à purger 45 jours derrière les barreaux, mais il a presque immédiatement obtenu la libération conditionnelle en attente de l’appel.

Dans cet appel, il demandait d’être acquitté ou d’obtenir un nouveau au procès. Il a aussi réclamé que, si sa condamnation ne pouvait être renversée, que sa peine soit changée en décharge ou en suspension, ou que toute sentence d’emprisonnement puisse être purgée de manière non continue.

En plus de l’usage excessif de la force, la juge a affirmé que le badge et l’insigne du policier n’étaient pas visibles durant l’arrestation.

Un seul autre policier a été accusé criminellement à la suite des violentes manifestations du sommet du G20 en juin 2010. L’autre agent, Glenn Weddell, a déjà été acquitté.

Laisser un commentaire
Les plus populaires