Tourisme : Montréal sans calèches ?

La récente décision du maire de New York, Bill de Blasio, d’interdire les calèches dans les rues de la mégapole fait des jaloux à la SPCA de Montréal, qui réclame une mesure semblable au Québec. 

caleches
Photo : 123RF

La récente décision du maire de New York, Bill de Blasio, d’interdire les calèches dans les rues de la mégapole fait des jaloux à la SPCA de Montréal, qui réclame une mesure semblable au Québec.

« Les conditions de travail des chevaux de calèche ne seront jamais acceptables, dit Alanna Devine, porte-parole de l’organisme. Nous demandons donc leur retrait progressif. »

Rien n’y fait. Les chevaux attelés continueront d’arpenter les quartiers touristiques de Montréal et de Québec. Mais Montréal « effectue une révision des règlements, qui sera livrée d’ici la fin de 2014 », précise Denis Coderre, sans donner plus de détails.

Au fil des ans, le nombre de calèches a été plafonné à 24 à Montréal et à 17 à Québec. Des règlements ont aussi été adoptés pour assurer le bien-être des chevaux, notamment en limitant le nombre d’heures consécutives d’attelage et en interdisant toute sortie pendant les périodes de chaleur intense (plus de 30 °C à Montréal et 32 °C à Québec) et de grand froid (à partir de – 20 °C à Québec).