Trois Autrichiens reçoivent une main bionique

MONTRÉAL – Trois Autrichiens ont été les premiers à profiter d’une chirurgie de «reconstruction bionique» qui leur permet de contrôler une main artificielle seulement avec leur pensée.

Les trois hommes étaient privés de l’usage d’une main depuis divers accidents.

La nouvelle technique a notamment été mise au point par le docteur Oskar Aszmann, de la faculté de médecine de l’Université de Vienne. Elle implique le transfert sélectif de certains nerfs et muscles, des amputations optionnelles et l’installation d’une prothèse robotisée très sophistiquée qui réagit aux impulsions électriques des muscles.

Au terme d’une longue réhabilitation, les trois individus ont acquis une dextérité importante qui contribue à leur vie quotidienne, rapporte l’étude publiée dans le journal médical The Lancet.

Les trois hommes peuvent notamment saisir une balle, se verser de l’eau avec un pichet, utiliser une clé, couper leurs aliments avec un couteau ou utiliser deux mains pour détacher un bouton.

Les trois récipiendaires de cette «main bionique» avaient participé à une formation de neuf mois avant la chirurgie, notamment pour entraîner leur cerveau à contrôler une main virtuelle.

Les hommes souffraient de lésions du plexus brachial, ces nerfs qui contrôlent l’épaule, le bras, l’avant-bras et la main. Ce type de blessure est fréquemment causé par des collisions violentes, comme des accidents de la route.

Laisser un commentaire