Troisième poursuite pour agression sexuelle rejetée contre John Furlong

VANCOUVER – Une juge de la Cour suprême de la Colombie-Britannique a rejeté une troisième — et dernière — poursuite pour agression sexuelle contre l’ancien directeur général des Jeux olympiques de Vancouver, John Furlong.

En plus de rejeter la poursuite, le juge Elliott Myers a accordé des frais accessoires à M. Furlong, qualifiant le comportement du plaignant de détestable, de répréhensible et méritant d’être réprimandé.

L’homme, qui devait se représenter lui-même, ne s’est pas présenté en cour lundi pour le début du procès. Vendredi, il avait raccroché la ligne au nez d’un juge au cours d’une conférence préparatoire.

Le mois dernier, une autre juge de la Colombie-Britannique, avait rejeté une plainte pour agression sexuelle contre l’ancien directeur général des Jeux olympiques déposée en 2013 par Grace West.

En décembre 2014, une autre femme, Beverly Abraham, avait choisi d’abandonner sa poursuite contre M. Furlong.

John Furlong a fermement démenti toutes les allégations. Elles faisaient suite à la publication, en 2012, d’un article dans un hebdomadaire de Vancouver citant des anciens étudiants que M. Furlong aurait agressé verbalement et physiquement alors qu’il était professeur d’éducation physique dans une école catholique de Burns Lake, au centre-nord de la Colombie-Britannique.