Trudeau accuse Harper d’attiser la peur et les préjugés contre les musulmans

OTTAWA – Justin Trudeau a accusé le gouvernement Harper d’attiser délibérément la peur et les préjugés contre les musulmans canadiens.

Le chef libéral fédéral a affirmé que les conservateurs utilisent le même genre de rhétorique qui a mené à quelques-unes des manifestations plus honteuses de xénophobie au Canada : l’internement des immigrants italiens et japonais pendant les deux guerres mondiales, le rejet des réfugiés juifs et pendjabis ou encore les pensionnats autochtones.

Depuis que deux soldats canadiens ont été tués par des hommes aux sympathies islamistes radicales en octobre dernier, le gouverment a rendu floue la frontière entre une menace réelle à la sécurité nationale et un simple préjugé, a déclaré M. Trudeau.

Stephen Harper a promis de porter en appel le jugement de la Cour fédérale autorisant le port du niqab pendant la prestation du serment de citoyenneté canadienne. Le premier ministre a affirmé qu’il trouvait «offensant» que quelqu’un se couvre le visage durant une telle cérémonie.

Les conservateurs ont utilisé les commentaires de M. Harper dans des lettres destinées à amasser de fonds pour leur parti. Celui-ci a également fait la promotion du récent projet de loi antiterroriste du gouvernement en diffusant en ligne des images de terroristes islamistes ainsi que des citations provenant d’une récente menace d’attaque du West Edmonton Mall, en Alberta.

Laisser un commentaire