Tumeur à la langue: la députée péquiste Nicole Léger est de retour au parlement

QUÉBEC – La députée péquiste de Pointe-aux-Trembles, Nicole Léger, a repris ses activités professionnelles, mardi, après avoir dû subir des traitements pour une tumeur à la langue.

Nouvelle présidente du caucus péquiste, Mme Léger a tenu à dire quelques mots aux journalistes avant de rencontrer ses collègues pour la première fois depuis son congé de maladie, et malgré d’évidentes difficultés d’élocution résultant de ses traitements.

Elle a dit qu’elle était en grande forme et qu’elle était fin prête à s’acquitter de ses fonctions.

«Je suis guérie. Je suis très contente», a-t-elle commenté, car la tumeur a été prise à temps.

«Je zozote, je chuinte, mais le reste est pas si mal», a-t-elle ajouté sur le ton de la blague.

Âgée de 60 ans, l’ex-ministre de la Famille est députée de Pointe-aux-Trembles depuis 1996, sauf pour une parenthèse de 2006 à 2008.

Au cours des derniers mois, le chef du parti, Pierre Karl Péladeau, lui a confié la responsabilité de présider le caucus péquiste.

Laisser un commentaire