Un adolescent québécois arrêté après le piratage d’un fournisseur de Bell

OTTAWA – Un jeune Québécois a été arrêté et fait face à des accusations après la publication en ligne des noms d’utilisateur, mots de passe et numéros de cartes de crédit de certaines petites entreprises clientes de Bell Canada.

La GRC dit avoir commencé son enquête lorsque l’un des fournisseurs de services informatiques de Bell a été victime de piratage.

Selon les enquêteurs, 22 421 noms d’utilisateurs et mots de passe et cinq numéros de cartes de crédit valides ont été publiés en ligne.

Le jeune contrevenant, qui ne peut être identifié en raison de son âge, a été arrêté à sa résidence de Bagotville, au Québec, tôt vendredi et fait face à une accusation d’utilisation non autorisée d’un ordinateur et à deux accusations de méfait à l’égard des données.

Selon la police, l’accusé serait membre d’un groupe de pirates informatiques militants baptisé NullCrew, responsable de s’être introduit dans les ordinateurs d’entreprises, d’écoles et d’agences gouvernementales.

Le jeune accusé devra se présenter en cour à Ottawa le 19 août.

Selon l’agent chargé des services opérationnels spéciaux de la GRC, Dean Buzza, les enquêteurs ont reçu de l’aide au sud de la frontière pour leur enquête.

«La collaboration avec nos collègues du FBI nous ont permis de poursuivre cette enquête, qui a mené à l’identification d’un suspect canadien, a déclaré M. Buzza. Cela démontre encore une fois l’importance de la collaboration entre les forces de l’ordre pour lutter contre le cybercrime.»

Les plus populaires