Deux appareils d’Air France forcés de se poser pour des raisons de sécurité

HALIFAX – Deux appareils d’Air France, qui auraient normalement dû se rendre à Paris, ont fini prématurément leur parcours respectif à Halifax, en Nouvelle-Écosse et à Salt Lake City, en Utah.

Un porte-parole de l’Aéroport international Stanfield d’Halifax a soutenu qu’un Boeing 777, qui était en direction de la capitale française, s’était posé sans anicroche mardi soir.

Dans l’immédiat, Peter Spurway n’était pas en mesure de dire ce qui avait été à l’origine de cette arrivée inattendue.

De son côté, le représentant de l’Administration fédérale de l’aviation, Allen Kenitzer, a indiqué qu’un Airbus A-380, qui se dirigeait vers Paris, a atterri sans pépin à Salt Lake City également durant la soirée de mardi.

Pour le moment, M. Kenitzer n’a pas divulgué d’informations par rapport aux raisons invoquées pour justifier cet imprévu.

Laisser un commentaire