Un appel vidéo de la GRC dans un cas de cybercrime produit des résultats

FREDERICTON – Une vidéo de la GRC du Nouveau-Brunswick lançant un appel à l’aide pour faire avancer l’enquête sur un homme de Moncton accusé d’avoir leurré jusqu’à 2000 garçons en ligne a été vue 750 000 fois et donne des résultats, rapporte la GRC.

L’agente Jullie Rogers-Marsh a affirmé que la vidéo avait été partagée sur les médias sociaux par des corps policiers de plusieurs pays.

La police a bel et bien reçu de l’information, mais elle n’en a pas précisé la nature ni la quantité.

L’homme de 24 ans, qui ne peut être nommé en raison d’une ordonnance de non-publication, fait face à plusieurs chefs d’accusation de nature sexuelle pour avoir prétendu être une adolescente en ligne pour attirer des garçons âgés entre 10 et 16 ans.

Les crimes auraient été commis entre le 12 janvier et l’automne dernier. L’accusé pourrait avoir pris au piège des victimes au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Australie et en Russie.

Le procès se tiendra sur deux semaines en novembre.