Un arbitre juge qu’une employée alcoolique a été discriminée par son employeur

WINNIPEG – Un arbitre des droits de la personne du Manitoba a statué qu’une employée alcoolique avait été victime de discrimination en étant congédiée pour sa consommation d’alcool.

L’arbitre a ordonné que la femme retrouve son emploi et qu’elle reçoive un salaire rétroactif de trois ans, en plus d’une compensation de 10 000 $ pour atteinte à sa dignité.

Linda Horrocks était aide-soignante dans la municipalité de Flin Flon. Des preuves déposées devant la commission des droits de la personne ont démontré que Mme Horrocks était souvent absente de son travail en 2011. Elle avait été suspendue pour s’être présentée au travail alors qu’elle était ivre.

Son employeur, l’organisme régional de santé publique, lui a fait signer un document pour lui interdire de consommer de l’alcool au travail et à l’extérieur. Elle a été congédiée un an plus tard lorsqu’on l’a soupçonnée d’avoir bu de l’alcool à l’extérieur.

L’arbitre a conclu que l’autorité de santé publique n’avait pas considéré la dépendance à l’alcool de son employée ou consulté des experts sur ses conditions pour son retour au travail.