Un avocat de Halifax derrière les barreaux pour agression sexuelle

HALIFAX – Un avocat de Halifax reconnu coupable d’agression sexuelle a été condamné mercredi à une peine de trois ans de prison, dans un dossier qui a mené certains à soutenir que le système judiciaire entretenait un préjugé défavorable à l’endroit des Noirs.

Lyle Howe, un avocat noir bien en vue de Halifax âgé d’une trentaine d’années, avait été reconnu coupable par un jury, en mai dernier, d’avoir agressé sexuellement une femme de 19 ans, le 20 mars 2011.

Le juge en chef de la Cour suprême de la Nouvelle-Écosse, Joseph Kennedy, a accepté la recommandation conjointe de la défense et de la Couronne, qui suggérait une peine de trois ans de prison, assortie de certaines ordonnances — notamment qu’il soumette un échantillon d’ADN et que son nom soit inscrit dans le registre national des délinquants dangereux.

Son avocat a immédiatement indiqué qu’il ferait appel.

En rendant sa décision, le juge Kennedy a expliqué mercredi qu’il avait tenu compte du fait qu’il s’agissait d’une première offense, mais il a aussi pris en compte que l’avocat avait usé de sa position pour attirer la jeune femme et commettre un crime grave, ce qui devait être sanctionné.

Avant de connaître sa peine, mercredi, Howe a déclaré à la cour qu’il regrettait ses gestes et qu’il en était gêné.

Lors du procès, il avait soutenu que la jeune femme était consentante. Cependant, la Couronne a plaidé que la victime avait les facultés affaiblies par des stupéfiants et qu’elle n’avait pas donné son consentement. Howe a cependant été blanchi par le jury d’avoir donné des stupéfiants à la victime.

Une manifestation avait été organisée, le mois dernier, quelques semaines après le verdict de culpabilité. Ses partisans remettaient en doute la décision du jury et soulevaient des questions sur le rôle de la couleur de la peau dans le verdict.

Le Service des poursuites pénales de la Nouvelle-Écosse a défendu sa position de déposer des accusations contre Howe, déclarant que la Couronne avait déterminé qu’il était dans l’intérêt public d’aller de l’avant avec ce dossier.

Le Barreau de la Nouvelle-Écosse avait suspendu le permis d’exercice de Howe.