Un avocat suspendu d’une table ronde fédérale reçoit une lettre d’appréciation

OTTAWA – Un avocat qui avait été suspendu d’un groupe de discussion fédéral sur la sécurité au printemps dernier a récemment reçu une lettre de la part du gouvernement dans laquelle ce dernier souligne l’excellence de son travail.

Dans la missive, le ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney, et le ministre de la Justice, Peter MacKay, remercient Hussein Hamdani pour sa contribution à la Table ronde transculturelle sur la sécurité.

La lettre ne fait toutefois aucune mention de la suspension de l’avocat de Hamilton après que des médias eurent rapporté des allégations lui prêtant des liens avec des extrémistes, des accusations que M. Hamdani nie catégoriquement.

Datée du 30 juillet, la missive affirme que la Table traverse présentement une période de transition et qu’elle a décidé d’accueillir de nouveaux membres. Elle précise que le mandat de Hussein Hamdani a pris fin le 15 juillet.

La missive poursuit en disant que les 10 années que l’avocat a passées à la Table ont contribué au succès de cette dernière dans ses efforts pour établir un dialogue à long terme avec les différentes communautés sur des enjeux de sécurité publique nationaux et leur impact sur la société canadienne.

Elle conclut en exprimant de la reconnaissance pour le travail accompli par M. Hamdani.

Les membres de la Table, qui proviennent de différentes communautés culturelles, se rencontrent plusieurs fois par année afin de discuter de questions de sécurité publique avec des représentants du gouvernement, du service de renseignement et des experts.

La lettre semble confirmer les doutes de l’avocat, qui croit avoir été suspendu en raison de son appui au Parti libéral du Canada et à son chef, Justin Trudeau, pour qui il a organisé un souper-bénéfice en avril.