Un centre lance une tournée nationale pour défaire les mythes sur la marijuana

HALIFAX – Le Centre canadien de lutte contre les toxicomanies a lancé à Halifax, vendredi, une tournée de quatre villes canadiennes pour défaire les mythes entourant la marijuana et prévenir les jeunes concernant les effets de cette drogue sur eux.

Philip Tibbo, professeur au département de psychiatrie de l’Université Dalhousie, affirme qu’il existe plusieurs idées fausses parmi les jeunes au sujet du cannabis, incluant celle voulant que la marijuana est naturelle et donc sans danger.

M. Tibbo, l’un des trois conférenciers experts, explique que l’objectif de la tournée est de discréditer ces mythes et de lancer une conversation sur la protection des jeunes, alors que le gouvernement fédéral soupèse la meilleure façon de procéder pour concrétiser sa promesse de légaliser la marijuana au Canada.

M. Tibbo, qui a contribué à un rapport sur la consommation de cannabis à l’adolescence publié en juin, souligne que les recherches indiquent que les risques sont plus élevés chez les adolescents qui consomment de la marijuana parce que leur cerveau est encore en développement.

Le rapport de cette agence financée par le gouvernement fédéral affirme que la consommation de cannabis tôt dans la vie peut causer des troubles cognitifs et de comportement, comme de mauvais résultats scolaires et des déficits de l’attention, du traitement de l’information et de la mémoire.

Les autres conférences du Centre canadien de lutte contre les toxicomanies sont prévues le 3 février à Toronto, le 12 février à Vancouver et le 22 février à Ottawa.

Laisser un commentaire