Un colis rempli de poudre jaune est livré au consulat canadien en Turquie

ISTANBUL – Le consulat canadien à Istanbul a été fermé, vendredi, après qu’un employé eut ouvert un paquet rempli de poudre jaune.

Le colis a été reçu vers midi, environ au même moment où des enveloppes semblables ont été rapportées aux consulats allemand et belge, selon les autorités turques.

Des unités de décontamination ont été envoyées dans chacun des édifices, et dans le cas du consulat canadien, le travail est terminé, a indiqué le porte-parole de l’agence nationale turque pour la gestion des catastrophes, Dogan Eskinat.

«Il n’y a aucun problème de sécurité», a déclaré M. Eskinat en entrevue téléphonique.

Le personnel ayant été en contact avec le paquet a été décontaminé, a-t-il ajouté.

«Les employés ont été transportés à l’hôpital», a-t-il dit sans toutefois pouvoir donner d’information sur leur état de santé.

Quelques heures plus tard, aux Communes, à Ottawa, le ministre des Affaires étrangères a assuré que les soins médicaux ont été donnés «par excès de prudence».

Le ministre John Baird a donné quelques détails sur l’incident en réponse à une question de l’opposition néo-démocrate.

«Il y a eu un paquet contenant une quelconque poudre suspecte jaune. Ceci a été envoyé à la mission canadienne à Istanbul. La même chose a été envoyée à un certain nombre de missions étrangères», a relaté le ministre.

Le ministre a dit que le consulat resterait fermé jusqu’à ce qu’on puisse assurer la sécurité de tous les employés.

Cet incident «contribue à insécuriser», de l’avis de la députée néo-démocrate Françoise Boivin. La députée fédérale, encore secouée par les événements de mercredi à Ottawa, a dit que son personnel s’est inquiété.

«Une des questions que j’ai reçues ce matin de mes gens c’est: qu’est-ce qu’on fait avec notre courrier?», raconte Mme Boivin.

Mercredi, un homme armé a tué un militaire qui montait la garde au monument de la guerre, à Ottawa. Il est ensuite entré au parlement où après un échange de coups de feu, il a été abattu.

La poudre dans le courrier du consulat canadien est actuellement analysée par les autorités de la santé turques.

Les plus populaires