Un ex-entraîneur de ski a été accusé d’agressions sexuelles sur des adolescentes

SAINT-JÉRÔME, Qc – Un ex-entraîneur de ski a comparu mercredi au palais de justice de Saint-Jérôme pour faire face à des accusations en matière de crimes sexuels.

Bertrand Charest a comparu en mi-journée pour répondre à 47 chefs d’accusation, dont ceux d’agression sexuelle et d’abus de confiance.

On lui reproche d’avoir commis des agressions sur des adolescentes âgées de 14 à 16 ans, principalement entre 1991 et 1998.

Les victimes étaient alors des athlètes et M. Charest agissait comme entraîneur de ski alpin au sein de Ski Québec, de l’équipe laurentienne et de l’équipe canadienne junior.

Il aurait profité de sa situation d’autorité pour exercer un contrôle sur les adolescentes et les agresser sexuellement.

Selon l’agent Éric Cadotte, porte-parole du service de police de la ville de Mont-Tremblant, huit plaintes à son sujet ont été acheminées à la police.

Il a ajouté que les faits auraient été commis à Mont-Tremblant et à l’étranger, notamment en France, en Autriche, en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis.

Bertrand Charest est actuellement détenu à Saint-Jérôme.

Le service de police sollicite l’aide du public pour obtenir d’autres informations car il croit que l’accusé pourrait avoir fait d’autres victimes.