Un homme a été accusé du meurtre d’une policière en Nouvelle-Écosse

HALIFAX – Un homme de 27 ans d’Halifax a été formellement accusé de meurtre non prémédité pour la mort d’une policière qui avait été portée disparue en début de semaine lorsqu’elle ne s’était pas présentée au travail.

La police d’Halifax a indiqué que Christopher Calvin Garnier est également accusé d’outrage à un cadavre.

L’accusé était en cour provinciale jeudi et sera de retour devant le tribunal le 30 septembre.

Les enquêteurs ont expliqué que M. Garnier a été arrêté à un arrêt stop à Halifax peu après 1 heure du matin mercredi.

Environ une heure plus tôt, les autorités retrouvaient le corps de Catherine Campbell, 36 ans, dans un secteur boisé de la ville.

La policière était portée disparue depuis lundi, alors qu’elle ne s’était pas présentée à son travail au service de police de Truro.

Le surintendant Jim Perrin de la police régionale d’Halifax a rappelé, jeudi, que la victime avait été vue pour la dernière fois dans un bar du centre-ville d’Halifax tôt vendredi matin. Selon les enquêteurs, tout porte à croire que son travail de policière n’a rien à avoir avec son décès.

Jim Perrin a ajouté que l’accusation d’outrage à un cadavre a été déposée contre l’accusé en raison de «la manière cavalière» dont le meurtrier s’est débarrassé du corps de Mme Campbell.

La police allègue que la victime a rencontré l’accusé dans un bar jeudi dernier. L’enquête tentera de déterminer s’ils se connaissaient déjà avant cette rencontre.

«Évidemment… comment cette rencontre s’est déroulée est un aspect qui est toujours sous enquête, a précisé le surintendant Perrin. Mais nous avons été en mesure de confirmer qu’ils étaient ensemble au centre-ville d’Halifax.»

La police demande également à toute personne qui aurait vu un homme en short et en t-shirt pousser une poubelle verte vers 4 heure 30 du matin vendredi le long de la rue Agricola et de la rue North de communiquer avec les autorités.

Lorsqu’il a été questionné sur le contenu de la poubelle, M. Perrin a seulement indiqué qu’il contenait des éléments de preuve, sans préciser si le corps de Mme Campbell s’y trouvait.

Les enquêteurs croient que la victime a été tuée tôt vendredi matin dans une résidence de la rue McCully, qui se situe près des rues Agricola et North.

La police n’est pas à la recherche de d’autres suspects. Mais d’autres accusations pourraient être déposées à l’endroit de Christopher Calvin Garnier.

Laisser un commentaire