Un homme d’affaires de Calgary est accusé d’avoir fraudé sa propre entreprise

CALGARY – Un homme d’affaires de Calgary est accusé d’avoir commis une fraude de près de 5 millions $ contre la compagnie pétrolière et gazière qu’il avait cofondée et qu’il dirigeait.

Selon la police, Ian W. Fisher, âgé de 53 ans, aurait créé, entre 2007 et 2011, trois sociétés fictives dans le but de frauder sa propre compagnie, en fabriquant de fausses factures. Certaines factures — il y en aurait environ 90 — atteignaient plus de 100 000 $, indique la section des crimes économiques de la police de Calgary.

Sa position dans l’entreprise lui permettait de ne pas être embêté par le service de comptabilité, explique la police.

L’accusé avait été limogé de l’entreprise en 2011, après une enquête interne. La compagnie a ensuite tenté, par le biais d’une poursuite civile, de récupérer une partie des sommes qu’il aurait détournées, puis elle a alerté la police en 2013 pour porter plainte au criminel.

Fisher est accusé de fraude de plus de 5000 $ et de blanchiment d’argent. La police soutient que l’accusé aurait agi seul.

Au moment des faits allégués, Fisher était directeur de l’exploitation d’Arcan Resources, qui a été rachetée en juin dernier par Aspenleaf Energy. Le nouveau propriétaire était au courant de cette affaire, et il s’est dit rassuré par la diligence des anciens gestionnaires et leur entière collaboration avec les autorités.

L’accusé doit revenir en cour le 11 septembre prochain.

Laisser un commentaire