Un homme tué dans un incident nébuleux impliquant la police à Terre-Neuve

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) à Terre-Neuve-et-Labrador a refusé de confirmer les informations voulant qu’une fusillade ayant coûté la vie à un homme de 59 ans, dimanche, serait lié à des menaces alléguées contre le premier ministre de la province.

Dans un communiqué, la GRC affirme que l’homme est mort dimanche après-midi à Mitchells Brooks, à environ 80 kilomètres au sud-ouest de Saint-Jean.

Le communiqué précise qu’un membre de la Force constabulaire royale de Terre-Neuve se trouvait sur les lieux pour mener une enquête, sans donner plus de détails.

La GRC a refusé de commenter les informations diffusées par le réseau CBC selon lesquelles un agent de la Force constabulaire enquêtait sur des menaces présumées contre le premier ministre Paul Davis.

Une source proche de l’enquête a indiqué à La Presse Canadienne que l’agent en question est membre du service de sécurité du premier ministre.

La GRC n’a pas révélé l’identité de l’homme tué, mais a précisé que ce n’était pas un policier, et qu’aucun agent n’avait été blessé dans cette affaire.

La police a indiqué qu’une autopsie était prévue lundi et n’a pas voulu faire de commentaire sur la cause de la mort.

Le bureau du premier ministre a également refusé de commenter les événements, affirmant qu’il s’agissait d’une enquête policière toujours en cours.

La GRC a précisé qu’elle menait l’enquête puisque l’incident s’est produit sur son territoire.

Laisser un commentaire