Un imam de Calgary appelle à mieux encadrer les musulmans convertis

CALGARY – Un imam albertain bien en vue a déclaré, jeudi, qu’il avait l’intention de tendre la main à d’autres imams afin de s’assurer que les convertis à l’islam soient suivis de près pour éviter qu’ils se tournent vers des mouvements radicaux.

Alors que les autorités sont restées plutôt muettes sur les motifs des attaques de cette semaine à Ottawa et Saint-Jean-sur-Richelieu, l’imam Syed Soharwardy, de Calgary, s’est dit inquiet des informations des médias selon lesquelles les deux auteurs des attaques s’étaient récemment convertis à l’islam.

M. Soharwardy, fondateur de Musulmans contre le terrorisme et du Conseil suprême islamique du Canada, a déclaré que les imams devaient être vigilants pour détecter des signes inquiétants, comme un dossier criminel ou un antécédent de toxicomanie, avant de permettre à un individu de se convertir.

Il a dit que les imams avaient une responsabilité de rester en contact avec ceux qui sont troublés et de s’assurer qu’ils pratiquent la foi musulmane de la bonne manière.

M. Soharwardy pense que plusieurs musulmans se font laver le cerveau par des organisations extrémistes, comme le groupe armé État islamique.

Il s’est dit inquiet des réactions négatives contre les musulmans modérés par les extrémistes, qui les considèrent comme des traîtres, ou du grand public, qui pourrait penser que tous les musulmans sont identiques.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie