Un jeu de hasard attire les foules dans une petite ville du Cap-Breton

INVERNESS, N.-É. – Un jeu populaire servant à amasser des fonds dans le cadre d’une campagne de financement et ayant attiré des milliers de personnes dans une petite ville de Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, prendra fin le 3 octobre, ont révélé les organisateurs de l’événement, mercredi.

Cameron MacQuarrie, l’un des instigateurs du jeu et le président de la division locale de la Légion royale canadienne, a affirmé que, si le gros lot n’était pas remporté ce samedi, un dernier rassemblement aurait lieu le week-end suivant et ne se terminerait que lorsque quelqu’un retirerait du paquet de cartes le convoité as de pique.

Selon M. MacQuarrie, environ 15 000 personnes devraient se présenter à Inverness cette fin de semaine alors que les chances de gagner la mise sont de plus en plus élevées puisqu’il ne reste que 6 cartes dans le paquet.

Il a expliqué que le nombre impressionnant de participants inquiétait la police et les services d’urgence, qui craignent que l’importance de la foule ne nuise à leurs interventions.

Le gros lot pour le jeu de hasard baptisé «Chase the Ace» («Trouvez l’as») est passé de 35 $ en octobre dernier à plus de 884 000 $. La personne qui détiendra le billet gagnant, qui lui donnera le droit de piger une carte, récoltera également 20 pour cent des recettes générées par la vente de billets.

Carmeron MacQuarrie a prédit que la mise atteindrait 1 millions $, ce qui l’a poussé à réserver une troisième salle pour accueillir les gens samedi.

Le jeu vise à recueillir de l’argent pour la division locale de la Légion royale canadienne et un centre pour adultes souffrant de déficiences intellectuelles.

Laisser un commentaire