Un jeune ours a élu domicile dans «son» poirier

CHILLIWACK, C.-B. – Un ours noir né cette année a élu domicile dans un poirier à Chilliwack, en Colombie-Britannique, et ne semble pas vouloir bouger de son garde-manger naturel.

Des résidants de cette petite localité de la vallée du Fraser, à une centaine de kilomètres à l’est de Vancouver, ont alerté les agents de conservation de la faune après avoir découvert le jeune ours bien installé dans son arbre fruitier préféré.

Il semble que l’ours ait adopté son arbre depuis quelques semaines déjà, profitant de l’abondance des poires en cette saison. Certains craignent cependant que l’animal, poussé par la gourmandise, ait grimpé un peu trop haut dans son arbre nourricier et qu’il soit maintenant coincé là.

Par contre, les agents de conservation ne veulent pas utiliser les fléchettes tranquillisantes pour le déloger de là, parce que l’ours, juché à plus d’une douzaine de mètres, pourrait bien faire une chute brutale.

D’autres croient que «Pear Bear», comme on l’a surnommé, descend de son perchoir la nuit pour se gaver de fruits tombés de l’arbre, puis remonte tout en haut le matin venu.

L’ours est plutôt timide en présence des humains, et on ne croit pas qu’il puisse constituer une menace à la sécurité publique.

On a tout de même installé une cage près de son gîte en espérant le capturer vivant et le délocaliser ailleurs en forêt avant la période d’hibernation.

Laisser un commentaire