Un journaliste de CTV a été arrêté en lien avec les manifestations de Ferguson

TORONTO – Le réseau de télévision canadien CTV affirme que son chef de bureau à Los Angeles a été accusé près d’un an après son arrestation survenue alors qu’il couvrait les manifestations à Ferguson, au Missouri.

Le réseau a indiqué que Tom Walters avait été accusé d’entrave au travail d’un policier.

M. Walters a été arrêté en août 2014 pendant qu’il tentait de poser une question à un agent de la patrouille routière, et avait ensuite été relâché sans accusation. L’incident avait été filmé.

CTV a indiqué que M. Walters avait récemment reçu une citation à comparaître devant un juge à Saint-Louis plus tard ce mois-ci, pour répondre à des allégations selon lesquelles il aurait omis d’obtempérer aux ordres de la police qui demandait aux gens de se disperser et de quitter l’avenue West Florissant, où se trouvaient de nombreux manifestants.

Wendy Freeman, la présidente de CTV News, a dit que le réseau «condamne vivement» les accusations.

Le journaliste a tout le soutien de CTV News pendant que les accusations sont contestées, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Elle souligne que M. Walters a été arrêté et détenu pendant huit heures et demie simplement pour avoir fait son travail. CTV News se dit déterminé à défendre les droits de tous les journalistes.

Plusieurs journalistes ont été arrêtés pendant qu’ils couvraient les manifestations à Ferguson. Au moins deux autres médias ont fait savoir que leurs journalistes avaient été accusés.

Laisser un commentaire