Un juge de la Cour suprême prendra sa retraite en août

OTTAWA – Le juge de la Cour suprême Marshall Rothstein quittera le plus haut tribunal du pays le 31 août, quelques mois avant d’atteindre ses 75 ans, âge de la retraite obligatoire au sein de la magistrature.

M. Rothstein, originaire du Manitoba, avait été nommé à la Cour suprême par le premier ministre Stephen Harper en mars 2006, après 13 ans à la Cour fédérale et à la Cour d’appel fédérale. Il s’agissait de la première nomination du premier ministre conservateur au plus haut tribunal du pays, deux mois après son élection en janvier 2006.

À l’heure actuelle, seuls deux des neuf juges à la Cour suprême n’ont pas été nommés par M. Harper.

Le juge Rothstein quittera donc à la fin de la session dite «de printemps» de la Cour suprême, mais en vertu de la Loi sur les juges, il pourra continuer de prendre part aux jugements auxquels il participait déjà, pour une période de six mois après sa retraite.

M. Rothstein est né et a grandi à Winnipeg. Après des études en commerce et en droit à l’Université du Manitoba, il a amorcé une pratique privée en 1966. Il a aussi par la suite enseigné le droit à son alma mater, et a été membre du Tribunal canadien des droits de la personne de 1986 à 1992.

Il avait été nommé à la Section de première instance de la Cour fédérale en 1992. Pendant ce mandat, il a également été membre d’office de la Section d’appel, juge de la Cour d’appel de la Cour martiale du Canada, et juge du Tribunal de la concurrence. Il a été nommé à la Section d’appel de la Cour fédérale en 1999.

Dans un communiqué, le juge Rothstein rappelle qu’«à la date de ma retraite, j’aurai été juge depuis plus de 23 ans, dont plus de neuf à titre de juge de la Cour suprême du Canada».

«Je suis reconnaissant d’avoir eu ce privilège, en plus d’être conscient de l’honneur qui m’a été fait et de la confiance qu’accorde le public à la magistrature au Canada.»

La juge en chef du Canada, Beverley McLachlin, a salué l’«énorme contribution» de son collègue «à la Cour et au Canada».

«Le juge Rothstein a servi la Cour avec distinction. Il est un merveilleux collègue et ami, qui nous manquera beaucoup», a-t-elle écrit dans un communiqué qui annonçait la retraite du juge.