Un labo fédéral confirme la présence d’un cas de diarrhée porcine à l’Î-P-É

CHARLOTTETOWN – Le gouvernement de l’Île-du-Prince-Édouard a annoncé, dimanche, qu’un laboratoire fédéral avait confirmé la présence d’un virus porcin mortel sur l’île.

Le ministère de l’Agriculture de la province a indiqué que le Centre national des maladies animales exotiques, basé à Winnipeg, avait attesté le cas de diarrhée épidémique porcine découvert par les autorités locales.

Jeudi, le Réseau canadien de surveillance de la santé porcine avait publié un bulletin disant qu’un cas présumé du virus avait été détecté par un laboratoire vétérinaire de l’Île-du-Prince-Édouard mercredi soir.

La maladie, qui ne pose aucun risque pour la santé humaine, est apparue au Canada il y a moins d’un mois dans une ferme porcine du sud-ouest de l’Ontario.

Depuis, au moins 16 exploitations porcines ont été touchées par l’infection en Ontario et au Manitoba.

Le virus très contagieux a déjà tué des millions de porcelets aux États-Unis.