Un pêcheur de homards écope de 10 ans de prison pour homicide involontaire

PORT HAWKESBURY, N.-É. – Le capitaine d’un langoustier au Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, a été condamné à 10 ans de prison pour avoir utilisé son bâteau pour éperonner la vedette d’un voisin qui endommageait ses casiers à homards.

Dwayne Matthew Samson avait plaidé coupable en mai d’homicide involontaire. Il avait admis qu’il était à la barre du Twin Maggies lorsque celui-ci a frappé le bateau, beaucoup plus petit, de Phillip Boudreau le 1er juin 2013 — le dernier jour où Boudreau a été vu vivant. Son corps n’a jamais été retrouvé.

Un exposé conjoint des faits présenté à la cour à Port Hawkesbury stipule que Samson et sa famille soupçonnaient depuis longtemps que Phillip Boudreau interférait avec les casiers à homards.

Samson est l’une des quatre personnes à avoir été accusées dans cette affaire, qui a attiré l’attention du Canada tout entier lorsque l’un des procureurs a déclaré que cette cause pouvait être qualifiée de «meurtre pour des homards».

Samson est le gendre de Joseph James Landry, qui a reçu une sentence de 14 ans de prison en janvier après qu’un jury l’eut trouvé coupable d’homicide involontaire.

Quant à Craig Landry, il a plaidé coupable pour avoir été un complice après les faits et a été condamné à 28 jours de prison.

Laisser un commentaire