Un prix est décerné au journaliste canado-égyptien Mohamed Fahmy détenu au Caire

OTTAWA – Un journaliste canado-égyptien derrière les barreaux au Caire se voit décerner le Prix mondial de la liberté de presse.

Le Comité canadien pour la liberté de presse mondiale (CCLPM) a désigné Mohamed Fahmy, du réseau anglais d’Al-Jazira au Caire, à titre de 16e lauréat du prix annuel.

Mohamed Fahmy avait été arrêté avec deux collègues, en décembre, et est détenu depuis ce temps.

Les trois hommes font face à des accusations relatives au terrorisme. Les autorités égyptiennes soutiennent qu’ils ont fourni une tribune au mouvement des Frères musulmans du président chassé du pouvoir Mohammed Morsi, que le gouvernement a déclaré organisation terroriste. Al-Jazira a indiqué que six autres personnes visées par les mêmes accusations sont des employés de la chaîne.

Depuis la prison où il est détenu, Mohamed Fahmy a indiqué par communiqué que ce prix remontait le moral de ses collègues et de lui-même.

Le prix au journaliste canado-égyptien devait être décerné officiellement vendredi à l’occasion du dîner annuel du CCLPM, au Centre national des arts, à Ottawa.

Arrivé au Canada avec sa famille il y a 20 ans, Mohamed Fahmy a travaillé notamment ensuite pour CNN et pour la BBC.

Les plus populaires