Un sénateur américain s’oppose à un site de déchets nucléaires canadien

TRAVERSE CITY, États-Unis – Un sénateur américain a présenté une résolution pressant l’administration Obama de s’opposer à un plan visant à enfouir des déchets radioactifs à près d’un kilomètre du lac Huron, en Ontario.

Un groupe d’experts fédéral canadien en est actuellement à l’étape des audiences à propos d’un projet pour enfouir des déchets nucléaires faiblement et moyennement contaminés provenant de centrales dans des chambres en pierre à plus de 600 mètres sous la surface.

Au dire de l’entreprise Ontario Power Generation, le lac sera protégé. Pour les détracteurs, cependant, cela ne peut être garanti, d’autant plus que le matériel demeurera radioactif pendant des milliers d’années.

La résolution du sénateur américain Carl Levin demande au président et au secrétaire d’État de travailler avec leurs homologues pour éviter qu’un site de stockage permanent de déchets nucléaires ne soit construit dans le bassin des Grands Lacs.