Un sommet sur le chômage chez les jeunes à compter du 18 juillet en Australie

MONTRÉAL – Plusieurs membres de la génération montante s’apprêtent à converger vers l’Australie pour y assister au G20 des Jeunes Entrepreneurs.

Ce sommet international, qui se déroulera à Sydney à compter du 18 juillet, réunira quelque 400 participants. Ils s’intéresseront au chômage galopant chez les jeunes et ils se mettront en quête de solutions qui pourraient contribuer à endiguer ce phénomène.

Winston Chan, qui est l’un des membres du comité exécutif de la délégation canadienne, soutient que cet enjeu est préoccupant puisque, selon lui, quand les emplois se font rares pour une tranche complète de la population, cette situation peut être «lourde de conséquences». Il affirme qu’un pareil contexte constitue, par exemple, un terreau fertile à la montée du racisme ou encore à l’instabilité politique.

Pour essayer de tuer ces problèmes dans l’oeuf, M. Chan avance qu’il peut certainement être utile de donner un coup de pouce aux jeunes pour qu’ils soient en mesure de créer de l’emploi. Il enchaîne en disant qu’«il y a plusieurs mesures qui peuvent les aider à démarrer de nouveaux projets d’entreprise» commele recours à des mentors, la mise en place de programmes d’aide et de formation ainsi qu’un allégement de la réglementation.

Winston Chan précise que les solutions retenues seront transmises aux chefs d’État et de gouvernement qui prendront part au sommet du G20 qui aura également lieu en sol australien, plus précisément à Brisbane, à la mi-novembre.

M. Chan est d’avis que les dirigeants des pays émergents seront probablement les plus susceptibles de tirer profit de ces recommandations car, à l’heure actuelle, il n’y est toujours «pas beaucoup question du soutien aux jeunes entrepreneurs». Il explique que la grande industrie continue généralement de représenter le poumon économique des nations appartenant à cette catégorie.

Or, selon Winston Chan, cette situation pourrait rapidement changer s’il n’en tient qu’aux jeunes. «On sent une effervescence au sein de la nouvelle génération», lance-t-il. «On constate qu’il y aussi une volonté [de sa part] de lancer des entreprises et de créer des emplois», conclut-il.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie