Un Torontois est arrêté en lien avec une présumée fraude à l’international

TORONTO – Une personne arrêtée à Toronto fait partie d’un groupe de 19 individus accusés dans le cadre d’une enquête américaine sur un présumé système de fraude en ligne.

Selon le département américain de la Justice, cette présumée fraude impliquait un groupe criminel de l’Afrique de l’Ouest qui utilisait des tactiques frauduleuses de marketing de masse comme la drague ou la réexpédition, ainsi que des systèmes de chèques frauduleux pour obtenir les informations financières des victimes.

Depuis le début de l’enquête en 2011, les autorités ont identifié des pertes de plusieurs millions de dollars par des centaines de présumées victimes aux États-Unis.

La Justice précise que les travaux d’enquête ont débuté lorsqu’une femme a été ciblée dans une «fraude de l’être aimé», où elle a réexpédié des biens achetés à l’aide d’une identité et d’un numéro de carte de crédit dérobés.

Aucune autre information n’a été dévoilée à propos de l’arrestation survenue mercredi à Toronto, mais les autorités ont ajouté que 10 des accusés avaient été cueillis par la police en Afrique du Sud, et que les huit autres s’étaient fait passer les menottes aux poignets aux États-Unis.

Tous les accusés doivent être déportés aux États-Unis, et l’affaire est gérée par des procureurs fédéraux du Mississippi, de la Caroline du Sud et de la Géorgie.

Les plus populaires