Un tribunal de la Colombie-Britannique impose une amende de plus de 600 000 $

VANCOUVER – Le Tribunal des droits de la personne de la Colombie-Britannique a jugé que les exploitants d’une entreprise de plantation d’arbres avaient fait preuve de discrimination contre des travailleurs africains, et a ordonné à cet employeur de verser plus de 600 000 $ en dommages.

Dans un jugement de 114 pages, l’un des membres du tribunal, Norman Trerise, soutient que les propriétaires de Khaira Enterprises ont agacé et harcelé les 55 employés à coups d’insultes à connotation raciale et n’affichaient que très peu de respect des normes d’employabilité.

M. Trerise a estimé que tous les travailleurs ont subi une forme ou l’autre de mauvais traitements de la part de leurs employeurs, y compris le retard dans la paie, les heures de travail, de mauvaises conditions d’hébergement et d’autres problèmes.

Les planteurs d’arbres ont travaillé en 2010 dans un camp situé à Golden, dans le sud-est de la province, jusqu’à ce que l’endroit soit condamné par le ministère des Forêts, lorsque les travailleurs se sont plaints à du personnel du ministère de n’avoir pas eu à manger depuis deux jours.

Selon le jugement, l’affaire était claire, il y a eu des insultes raciales et la paie était effectuée en fonction de l’appartenance raciale.

La compagnie devra verser 10 000 $ à chaque travailleur pour atteinte à leur dignité et au respect de soi, plus 1000 $ pour chaque période d’un mois travaillée entre le 17 mars 2010 et le 17 juin 2010.