Une adolescente condamnée pour avoir transmis un faux message d’alerte

SYDNEY, N.-É. – Une adolescente a été assignée à domicile pendant six mois pour son rôle dans la fausse alerte suggérant que cinq hommes armés étaient entrés dans un centre commercial de Sydney, en Nouvelle-Écosse.

La jeune fille de 16 ans de Glace Bay et son coaccusé du même âge ont tous les deux plaidé coupable à une accusation d’avoir transmis un faux message. Celui-ci avait été laissé dans un entrepôt du centre commercial Mayflower de Sydney, en décembre dernier.

L’adolescent devait recevoir sa peine mercredi, mais son avocat a réussi à faire reporter son dossier au mois prochain.

L’adolescente s’est également vu imposer une probation de 16 mois et devra effectuer 200 heures de travaux communautaires.

Des commerçants ont raconté que le centre commercial avait été fermé pendant quatre heures, résultant en des pertes de 200 000 $.