Une Église orthodoxe détruite par un incendie en soirée à Montréal

MONTRÉAL – Une Église orthodoxe grecque du quartier Parc-Extension a subi de très lourds dommages lors d’un violent incendie, lundi soir à Montréal.

Le feu s’est déclaré vers 20 h 30 dans l’Église Koimisis Tis Theotokou, située à l’intersection de l’avenue de L’Épée et de la rue Saint-Roch.

Le lieu de culte construit en 1962 risque bien d’être une perte totale de l’avis de Richard Bourdeau, chef aux opérations du Service des incendies de Montréal.

À l’arrivée des sapeurs, le brasier couvrait une grande partie de l’immeuble. Les pompiers ont fait face à plusieurs difficultés pendant l’opération d’extinction en raison de la fragilité de la structure et du risque d’effondrement.

Selon M. Bourdeau, le pasteur de l’Église se trouvait à l’intérieur du lieu de cultre lors du début de l’incendie. Il n’a pas été blessé.

La cause de l’incendie était toujours inconnue en fin de soirée.

Journée occupée

Un autre incendie a éclaté en soirée à Montréal, cette fois, dans un bloc à appartements de la rue Parc.

À leur arrivée, les pompiers et les policiers ont dû procéder à de nombreuses évacuations, avant de pouvoir s’attaquer au brasier.

Plus tôt en après-midi, un incendie dans le Plateau–Mont-Royal a mobilisé des dizaines de pompiers. Une stratégie défensive a dû être utilisée en raison de la violence des flammes.

Lors de ce dernier incendie, des logements ont été abîmés. Quelques personnes devront se trouver un autre lieu où habiter.

Laisser un commentaire