Une fuite de carburant dans les eaux de la Colombie-Britannique

PRINCE RUPERT, C.-B. – Les autorités portuaires de Prince Rupert, en Colombie-Britannique, tentent de colmater une fuite de carburant provenant d’un tuyau abandonné qui se serait déversé dans l’océan Pacifique au nord de la province.

La substance, qui s’apparenterait à du combustible de soute, aurait commencé à couler dimanche, lorsque les autorités ont remarqué une nappe arc-en-ciel à la surface des eaux.

Le tuyau serait situé en-dessous d’une propriété des autorités portuaires et se prolongerait jusqu’au terminal maritime de la région.

Les travailleurs ont commencé à creuser un trou dans cette zone afin de nettoyer le tuyau et le boucher.

La Société d’intervention maritime de l’Ouest du Canada est responsable de maîtriser et de nettoyer les nappes de carburant, dont certains résidus ont atteint la plage.

Un consultant en environnement a aussi été embauché pour mesurer les effets environnementaux de la fuite. Selon les autorités, les conséquences sur l’écosystème seraient «à moindre risque» puisque seule une petite quantité s’est déversée.