Une investiture conservatrice est repoussée à Toronto après des allégations

OTTAWA – Les conservateurs fédéraux ont repoussé la cérémonie d’investiture dans une circonscription de la région de Toronto, mais les deux candidates n’ont pas enterré la hache de guerre.

L’âpre lutte dans la nouvelle circonscription d’Oakville North-Burlington oppose Eve Adams, actuelle députée de Mississauga-Brampton South, et la chiropraticienne Natalia Lishchyna.

Les deux parties en sont venues aux attaques personnelles, s’accusant mutuellement de gestes douteux dans un langage tout sauf parlementaire.

Dans le cadre des plus récents développements, Mme Lishchyna a salué la décision du parti de retarder le processus de nomination jusqu’à ce que les allégations de part et d’autre puissent être examinées consciencieusement.

Mais elle a ensuite dénoncé ce qu’elle qualifie de campagne «sans scrupules et éthiquement douteuse» de Mme Adams, s’interrogeant à savoir pourquoi sa rivale abandonnerait la circonscription qu’elle occupe pour tenter de remporter l’investiture dans une nouvelle circonscription.

Mme Lishchyna accuse de plus sa rivale d’avoir utilisé «tous les trucs possibles et inimaginables» comme députée en poste afin d’obtenir l’investiture.

Les partisans de la nouvelle venue se sont plaints que l’équipe de campagne de Mme Adams avait été impliquée dans des ententes secrètes à propos du membership du parti. Élections Canada n’a pas voulu confirmer avoir reçu des plaintes à ce sujet.

Le fiancé de Mme Adams, Dimitri Soudas, a déclaré vendredi que la gestion du membership avait été transparente.

De son côté, Mme Adams soutient avoir occupé la position la plus noble sur le plan éthique dès le premier jour de la campagne. Elle dénonce des appels de «harcèlement» de la part de son opposante, affirmant que ceux-ci sont contraires aux règles du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes, ce que nie Mme Lishchyna.

Des appels logés au CRTC afin de déterminer si des plaintes avaient été déposées sont demeurés sans réponse.

Les plus populaires