Une opération antidrogue a été menée en Montérégie; 5 suspects ont déjà comparu

MONTRÉAL – La police a épinglé des présumés trafiquants de drogues qui auraient été au coeur d’un réseau actif en Montérégie.

La Sûreté du Québec a mis la main au collet de six hommes et de deux femmes jeudi.

La plupart d’entre eux ont déjà dû se présenter au tribunal.

Il s’agit de Stéphane Lalonde, 35 ans, de Sylvain Racicot, 52 ans, de Cathy Coulombe, 36 ans, de Bertrand Venne, 34 ans et de Patrice Chartrand, 33 ans.

Des chefs d’accusation de possession de stupéfiants dans le but d’en faire le trafic et de trafic de stupéfiants ont entre autres été retenus contre les quatre premiers membres de ce groupe.

Le dernier d’entre eux a plutôt des démêlés avec la justice pour bris d’engagement.

Quant aux individus n’ayant pas encore comparu, ils ont pu recouvrer leur liberté. Il n’est, cependant,pas exclu que des accusations soient éventuellement portées contre eux.

En plus d’effectuer des arrestations, les forces de l’ordre ont réalisé une série de perquisitions.

Les quatre opérations menées à Valleyfield et à Saint-Zotique leur ont permis de découvrir plus de 3000 comprimés qui s’apparentent à de la méthamphétamine, environ quatre grammes de cocaïne, plus de cinq grammes de cannabis et cinq armes prohibées.

De l’argent canadien et cinq téléphones cellulaires ont également été saisis.

Les plus populaires