Une opération policière dans cinq écoles en Ontario résulterait d’un canular

TORONTO – Un appel téléphonique menaçant ayant déclenché une opération policière majeure et des plans d’urgence dans cinq écoles au nord-ouest de Toronto semble avoir été un canular.

Des centaines d’élèves, et les membres du personnel, ont dû être confinés dans un endroit jugé sécuritaire pendant des heures à Brampton, en Ontario. Des policiers de la région de Peel ont fait des recherches à l’intérieur des écoles et dans les environs avant de déterminer que l’appel était probablement un canular.

Plusieurs incidents du genre ont eu lieu récemment en Ontario.

L’agente Lily Fitzpatrick a fait valoir à La Presse Canadienne qu’il n’y avait «pas matière à rire», et que des ressources considérables avaient été déployées car «la sécurité du public est la préoccupation principale» du corps de police.

La police à Richmond Hill, au nord de Toronto, enquête actuellement sur un appel d’un homme, en fin de semaine, qui prétendait que son père avait tué un membre de la famille, mais la police a trouvé sur les lieux deux adultes et deux enfants étonnés de voir des agents forcer la porte d’entrée de leur demeure.

Également mardi, un centre commercial dans la région de Niagara a été évacué à la suite d’un appel menaçant. Dans ce cas, la police a indiqué qu’un homme avait rappelé plus tard pour indiquer qu’il s’agissait d’un canular.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.