Une récession est inévitable en Alberta, estime le Conference Board

CALGARY – Une récession est inévitable en Alberta cette année, a estimé jeudi le Conference Board du Canada.

Même si le prix du baril de pétrole s’est stabilisé à environ 60$ US, l’économie de l’Alberta se contractera de 0,7 pour cent en 2015, a expliqué le groupe de recherche établi à Ottawa.

Selon le Conference Board, le prix du pétrole est bien en deçà du seuil de rentabilité pour la plupart des nouveaux projets et que la situation ne devrait pas s’améliorer avant l’an prochain.

Le Conference Board s’attend à voir disparaître 24 000 emplois dans les secteurs de la construction et de l’industrie minière, ce qui, en retour, va affecter le secteur du logement et les ventes au détail.

Mais le marché de l’emploi dans les domaines autres que celui de l’énergie semble tenir bon et le taux de chômage de la province devrait s’établir à 5,6 pour cent cette année, ce qui est inférieur à la moyenne nationale.

Les prévisions du Conference Board ne tenaient pas compte des changements qui pourraient être apportés par le nouveau gouvernement provincial néo-démocrate, comme des hausses de redevances et des taux d’imposition des entreprises.